La guerre des conteurs

Au pays de la page blanche, chaque jour, les conteurs se réunissent chez leur roi pour désigner le rédacteur de la nouvelle histoire.

La désignation par voie d’élection n’étant pas digne devant un monarque, les concourants devaient confier leur plus beau songe. Tous ces bons hommes envoûtaient tour à tour l’auditoire avant une brutale perturbation, un penchant fâcheux pour la triche avait empoisonné l’âme des sujets : un caractère déplacé, un conte volé, des manuscrits trafiqués, des récoltes entières de mots, de lignes et de paragraphes étaient saccagés ou leurs transports étaient détournés. Le roi n’ayant aucun sujet à mettre à la tâche craignit que la diète ne perdure, il devait y remédier, autrement son univers se perdrait au fond d’un vieux tiroir. Le cataclysme fut évité en fusionnant les idées, mécanisme naturel dans le crâne d’un auteur.

Ce texte cours a été écrit en 2012 à l’occasion du concours « dis moi dix mots ».

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *